En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Olfactothérapie à Romans-sur-Isère, villa Pagnon

L’olfactothérapie dont il s’agit ici est une pratique thérapeutique psycho-énergétique à partir de la respiration d'huiles essentielles choisies et tour à tour présentées à la personne allongée, après un temps de relaxation.

Elle permet, selon des protocoles variés, d'activer les mémoires enfouies, de repérer les nœuds émotionnels, énergétiques ou physiques correspondant aux traumas récents ou anciens, puis de résorber voire supprimer ces nœuds.

Il s'agit d'un accompagnement en séances individuelles où la personne est guidée à s'exprimer à partir d'odeurs qui lui évoquent (ou qui provoquent en elle) : sensations, ressentis physiques, ressentis émotionnels, images, remémorations, etc.

Cette approche constitue une forme de thérapie brève et convient bien aux personnes qui ont tendance à être trop "dans la tête" ou sont coupées de leurs ressentis. Rapidement efficace, elle se déroule ainsi :
- une séance de 1h15 toutes les 3 semaines (sauf si le motif de consultation est une addiction, dans ce cas les séances peuvent être plus rapprochées)
- une dizaine de séances à prévoir (au maximum) pour une exploration complète de la gamme d'odeurs fondamentales.

Chaque consultation permet une amélioration substantielle de l'état de la personne sur la thématique qui a été abordée pendant cette séance-là, et cette amélioration sera durable.

L'olfactothérapie surprend y compris les personnes qui ont déjà fait beaucoup de travail sur elles-mêmes parce qu’elle va droit à l’essentiel en ne poussant a priori que les portes que la personne est capable, à un moment donné, de pousser, autrement dit en ne dévoilant ou ne ramenant à la surface que ce qu’elle est à même d’intégrer et d’élaborer. Ce n'est en effet ni le thérapeute ni même le consultant /patient qui décide ce que quoi il va travailler à chaque séance : il nomme bien sûr au départ ses difficultés et ses objectifs puis c'est son corps et donc son inconscient qui, via le cerveau limbique, réagit aux odeurs et pilote le suivi.

Pour un aperçu sur les liens entre émotions et olfaction vous pouvez visionner ce petit film.

Vous pouvez aussi consulter les pages psychothérapie intégrative et relaxation biosynergique.